“Tami” a les crocs

Lionel Taminiaux est en forme et il l’a montré à maintes reprises en ce début de saison. Le champion de Wallonie-Bruxelles 2017 va tenter de défendre son titre de champion FCWB ce dimanche à Hensies. Il sera épaulé par son équipe qui sera le groupe le plus représenté au départ. Lionel évoque volontiers, par ailleurs, ses ambitions de sélections en équipe belge et son envie de disputer Paris-Roubaix avec les pros l’année prochaine. 

Est-il important pour vous de défendre le titre de champion FCWB?
« Ca fait déjà deux années de suite que je suis champion, donc oui, c’est toujours bon pour la confiance de remporter une course et qui plus est un championnat. Même si le niveau n’est pas très haut, c’est une course qui est assez difficile à gérer car j’aurai l’équipe la plus représentée avec 14 coureurs. Je vais donc tout faire pour gagner mais si j’ai un équipier devant moi, je ne vais pas essayer de lui voler la victoire. Je suis en très bonne forme, ça se voit dans mes résultats des dernières semaines. Mais je ne suis certainement pas le seul de l’équipe à être en forme et je pense que la victoire serait sûrement plus motivante pour un autre coureur du team pour la suite. » 

Paris-Roubaix a toujours été dans votre viseur. Vous y serez en espoirs en 2018, en pro en 2019?
« Pourquoi pas? Surtout quand je vois que l’équipe WB-Aqua Protect-Veranclassic l’a disputé cette année. Pour y arriver, c’est à moi de travailler et de montrer de quoi je suis capable pour espérer avoir ma chance. C’est une de mes ambitions. En 2017 avec les espoirs, j’avais pris l’échappée et je croyais énormément en mes chances de victoire mais nous avons été repris dans la finale. J’ai terminé 33e mais j’aurais pu faire beaucoup mieux. »

Vous avez déjà été convoqué deux fois en équipe nationale U23 en 2018. Quid de la suite, au Tour de Belgique par exemple?
« C’est toujours un honneur d’être appelé par le sélectionneur national, Kevin De Weert, pour évoluer avec les pros. Il nous en a déjà un peu parlé mais il n’y a encore rien de fait. Ça dépend aussi des courses que je dois disputer avec mon équipe. Mais j’avoue que pouvoir disputer quelques courses avec les pros serais super! »

Sélection championnat FCWB U23