Tout donné pour Jimmy

Jérémy Frehen a mis un point d’honneur à prester au maximum à Paris-Tours U23, en mémoire de Jimmy Duquennoy. Le jeune espoir de 1ère année s’est classé 9e de l’épreuve française automnale qu’il disputait pour la première fois et dont il a découvert la nouveauté du parcours: les chemins de vigne ajouté dans la finale. Jérémy a très bien évolué en 2018, dans sa première campagne en espoirs, et sa prestation à Paris-Tours en est le couronnement.

Jérémy Frehen. « Le départ de la course a été compliqué pour l’équipe, après le décès de Jimmy Duquennoy. Mais il faut y aller pour la personne qui n’est plus là. J’ai réussi à entrer dans ma course mais je savais que si je faisais un résultat, ce serait pour Jimmy et pour tous les autres qui sont partis beaucoup trop tôt. Cette course a été un jeu de poker. J’ai vu beaucoup de coureurs que je voyais gagner être mis hors-jeu sur crevaison. J’ai pu échapper à cette mésaventure. Je suis toujours resté bien placé, surtout dans les bosses qui n’étaient pas facile à négocier. »

Jérémy tire un bon bilan de sa première saison en espoirs au sein d’AGO-Aqua Service. « Je suis content de ma campagne, je me sens bien dans mon équipe où on me fait confiance, où on me permet de faire les courses qui me conviennent. Mes co-équipiers, même plus expérimentés, se sont parfois mis à mon service… Je n’ai que 19 ans, il faut laisser le temps au temps. Je profiterai en 2019 de mes découvertes de courses pendant cette saison. Dans les moments que je retiens en 2018, c’est la victoire d’Anthony Debuy au Tour de Liège, celle de Lionel Taminiaux au GP Criquielion… C’est toujours super d’entendre qu’un co-équipier a gagné ! »